Réussite au service des urgences

Activités du personnel infirmier relativement à l’approvisionnement: 
Réduction de 55 %

Niveau des stocks: Réduction de 20 %

 

TOTAL DES GAINS SUR UNE PÉRIODE DE 5 ANS : 2,33 M $

 

L’équipe de conseillers de Logi-D a procédé à une analyse et à l’optimisation de la chaîne d’approvisionnement en produits médicaux du service des urgences d’un grand hôpital. Ce service peut recevoir environ 65 civières. L’objectif consistait à calculer les répercussions de l’implantation du système de réapprovisionnement 2BIN-iD et de l’optimisation de l’aménagement des aires de stockage dans le but de minimiser le temps de déplacement du personnel clinique pour récupérer les fournitures nécessaires à l’exécution des tâches cliniques.

En se fondant sur les données recueillies et les entrevues réalisées, le coût des activités relatives au matériel à la disposition des urgences au moment de l’étude s’élevait à près de 765 000 $ par année. Le volume des fournitures consommées chaque année équivalait à plus de 1 042 000 $ et la valeur des stocks du service était estimée à environ 55 000 $.

Au moment de mener l’étude, l’équipe a principalement mis l’accent sur deux processus de la chaîne d’approvisionnement : la préparation des réquisitions et le réapprovisionnement des aires de stockage principales et secondaires du service des urgences.
L’analyse a en outre démontré que la période de récupération serait inférieure à 1 an si tous les gains étaient réalisés ou supérieure à 3 ans si seulement 23 % d’entre eux étaient pris en compte.