Pourquoi automatiser la chaîne d’approvisionnement
du bloc opératoire?

Dans la plupart des hôpitaux, le service péri-opératoire est le plus grand consommateur de fournitures médicales et il représente le départment avec le coût d’opération le plus élevé. Puisqu’il constitue un noyau important, il est essentiel que les processus de sa chaîne d’approvisionnement soient efficients et que ses zones de stockage soient bien organisées pour réduire au minimum les délais entre les interventions chirurgicales et pour optimiser cette source de revenus.

L’automatisation offre une occasion en or de réaliser des gains mesurables en améliorant le flux du travail, en augmentant la capture des coûts et en libérant du temps de ressources précieuses en s’attaquant aux problèmes suivants :

time-consuming activities

Risque de non-conformité aux règlements sur l’identification universelle des implants

Nombre d’hôpitaux déploient des initiatives diverses pour améliorer la traçabilité des produits de grande valeur et des dispositifs médicaux implantables. Souvent, ces initiatives reposent largement sur le transfert manuel d’étiquettes ou sur le balayage de codes-barres posant le risque d’erreur humaine. Aujourd’hui, plus que jamais, les hôpitaux font l’objet de pressions en vue de se conformer aux règlements, qui exigent une meilleure gestion de l’identification universelle des implants (unique device identification [UDI]), et de contrôler la traçabilité des fournitures.

Participation du personnel clinique aux activités de réapprovisionnement

Il a été constaté, documents à l’appui, que la participation du volet clinique aux activités liées à la chaîne d’approvisionnement est considérable, qu’elle va croissant et qu’il en découle souvent une inefficacité du flux du travail. La recherche de produits manquants, la réponse aux ruptures de stock perturbatrices et l’expédition des commandes urgentes sont des activités accaparantes qui compromettent énormément la productivité clinique.

Désorganisation des zones de stockage

Les pratiques en matière de stockage ont des répercussions sur la fiabilité de l’emplacement d’un produit. Les changements constants et le dédoublement des emplacements nuisent à l’exactitude des évaluations de la demande, prolongent le temps de collecte et, en fin de compte, retardent le moment du traitement. Si on ajoute les ruptures de stock découlant de l’évaluation manuelle des besoins et aux difficultés de localisation des fournitures médicales (en raison de ruptures, de renseignements imprécis sur la localisation ou de la péremption), l’ensemble représente des opportunités d’amélioration importante pour le centre.

Fragmentation des processus de gestion des produits 

Dans les blocs opératoires, on a tendance à diviser les activités de réapprovisionnement entre les services et les employés, et la gestion des stocks dépend souvent des connaissances et de l’expérience du personnel. Sans le soutien d’outils de gestion du matériel, il devient pratiquement impossible de gérer les fournitures efficacement. Cette fragmentation des processus brise le déroulement de la chaîne d’approvisionnement, en réduit l’efficacité et contribue à l’augmentation des coûts connexes.

Coût des stocks de sécurité excédentaires et des produits périmés

Le gaspillage de stock soulève, lui aussi, une préoccupation fréquente dans les blocs opératoires parce que les stocks ont tendance à s’accumuler dans la partie avant des tablettes, de sorte qu’ils bloquent la vue l’accès aux fournitures placées à l’arrière qui finissent par dépasser leur date de péremption.

Inefficacité de la capture des coûts et des procédures de prélèvement des cas

Le recours à des cartes de préférences périmées des médecins donne lieu à la collecte et au retour de fournitures inutiles et au prolongement des temps morts dépensés en recherche de produits manquants; cette inefficacité peut se traduire par un gaspillage coûteux. De plus, l’omission de capturer les frais encourus lors de la consommation de dispostifs médicaux facturables découlent souvent de la confusion entourant la détermination des articles de hautes valeurs et de lacunes en matière de conformité de l’enregistrement des fournitures.

Pourquoi choisir Logi-D?

Au fil des ans, Logi-D a aidé de nombreux établissements de santé à améliorer leur marge bénéficiaire, leur flux de trésorerie et leur productivité. Notre suite de solutions novatrices pour le bloc opératoire offre les meilleurs rendements de l’investissement de l’industrie et a dégagé des gains remarquables. La suite de solutions dédiée au bloc opératoire offre une chaîne d’approvisionnement intégrée et automatisée qui, fondée sur les pratiques de pointe et des technologies éprouvées, permet non seulement aux hôpitaux de garantir les gains liés à l’amélioration de la gestion des stocks, mais également une capture du coût par cas précis. Nos antécédents éprouvés témoignent avec éloquence de notre capacité d’améliorer le rendement du bloc opératoire et de dégager des gains quantifiables.

 

 Ce que nous offrons

  • Gestion des stocks grâce à des solutions Lean recourant aux technologies RFID
  • Outils de prélèvement automatisé
  • Informatisation et optimisation continue des cartes de préférences
  • Centralisation des activités logistiques auprès du personnel autre que clinique
  • Diminution de la valeur des stocks et de leur gaspillage
  • Libération de temps de soins pour le personnel clinique et de soutien
  • Automatisation et optimisation de l’établissement des coûts par cas et de la capture des coûts
  • Diminution de l’encombrement des aires de stockage et amélioration de la gestion des stocks